Anne, maman poule de Matteo, 8 ans

Anne, maman poule de Matteo, 8 ans

« Je ne suis pas une maman très cool. Je suis poule, ça, c’est sûr ! Je veux que Matteo soit bien, qu’il soit heureux. Je veux que ça se passe bien à l’école. Je souhaite le meilleur pour lui. J’ai toujours peur qu’il lui arrive quelque chose. J’essaie de contrôler, un peu trop d’ailleurs ! »

Anne est née à Amiens et vit aujourd’hui à Paris. La chose la plus importante qu’elle veuille transmettre à Matteo est de toujours aller au bout des choses. Quoi qu’il entreprenne, qu’il le fasse bien. « Il faut être respectueux de ce que l’on est et de ce que l’on fait. J’aimerais que Matteo ait une passion comme la musique, la danse, la photo… Quelque chose qui le construise comme la danse m’a construite et qui le passionne comme la photo pour son père. »

Petite fille, Anne voulait devenir danseuse. Aujourd’hui elle enseigne la danse. « J’ai été danseuse et beaucoup prof de danse. C’est une vraie passion pour moi la pédagogie. Je tiens ça de mon père qui était professeur d’anglais. Il cherchait des méthodes pour que les gens apprennent l’anglais. Il essayait plein de choses. »

Quelles pièces fétiches trouve-t-on dans ton dressing ?
 « J’adore les vestes. J’en ai plein. Et mon jean. » La pièce qu’Anne aimerait s’offrir est une jolie bague Comète de chez Chanel, en forme d’étoile.

Notre maman poule fréquente les salons de thé, et plus précisément celui Mariage Frères dans le Marais.
 Côté film, si elle devait n’en retenir qu’un ce serait Cabaret. Côté musique en ce moment elle est branchée Disclosure.

Tu es une maman connectée ? 
« Je le suis par rapport à mon travail. Je suis toujours en recherche de musiques qui m’inspirent. Sans inspiration c’est difficile de créer. Je cherche le coup de coeur. »

Le quotidien d’Anne est un peu speed. « Même Matteo parfois dit qu’il préférerait être tranquille dans sa chambre. La vie parisienne est comme ça. Mais on essaie de se trouver des petits weekends. On part au Touquet, on se ballade dans Paris. »

C’est quoi pour toi une wonderwomum ?
 « Un femme qui arrive à tout faire bien. »

Quand Matteo était petit, Anne adorait lire avec lui Bonsoir Lune. « C’était un petit rituel. L’histoire parle d’un petit garçon qui avant de se coucher dit au revoir aux choses qui l’entourent. C’est très poétique. »

Matteo, pourquoi ce prénom ?
 « Alors ça ! J’ai vu un film américain qui s’appelle In America. Ce n’est pas un film très gai ! Mais il y a personnage, un peintre, qui s’appelle Matteo. Je n’avais jamais entendu ce prénom : à l’époque il n’était pas connu comme aujourd’hui. J’ai trouvé ça tellement beau. Je me suis dit, si un jour j’ai un enfant, il s’appellera Matteo. »

Un plaisir coupable ?
 « Le chocolat. »

Vos vacances ?
 « On part tous les trois pendant cinq semaines l’été, au bord de la mer. En France ou en Italie. Parce que les italiens sont cool ! Ils aiment bien les enfants. On est toujours bien accueillis. On mange bien. Il y a de bonnes glaces. C’est chouette. »

Avant qu’Anne ne reparte je lui pose ma dernière question, à savoir quels sont ses rêves d’avenir. Elle me répond : « Que Matteo grandisse bien, et que tout aille bien pour lui. Alors ça ira bien pour nous. »

T-shirt Maman Poule ou Maman Cool 100% coton, 29€, disponibles en gris clair ou blanc, du S au L, en exclusivité sur émoi émoi.

Sweats Maman Poule ou Maman Cool 100% coton, 80€, disponibles en gris clair ou bleu ciel, du XXS au XL, en exclusivité sur émoi émoi.

0 commentaires

Laissez un commentaire