Antoine, 33 ans, Papa Poule de Brune, 2 ans et demi, et d’un futur bébé

Antoine, 33 ans, Papa Poule de Brune, 2 ans et demi, et d’un futur bébé

« Je suis un père protecteur et attentif mais drôle aussi. J’aime bien faire des blagues avec ma fille. Je suis plutôt ‘Pool’ quoi ! »

Antoine vit à Paris.

Dans la vie, il est entrepreneur, père d’une magnifique petite Brune, et bientôt papa d’un petit garçon.

Plus jeune, il rêvait de devenir Président de la République. « J’ai appris en 5ème que ce n’était pas un vrai métier ! »

Raconte nous, toi, petit garçon c’était comment ?
« La campagne, l’aventure, l’évasion, les copains, la famille… Bref, un mélange de Guerre des Boutons et de la Gloire de mon Père. »Antoine papa poule - emoi emoi (4)

La matière que tu détestais à l’école ? « Mathématiques et techno »

Pour notre it dad, devenir père, c’était une « continuité. » Il n’envisageait pas la vie sans enfants. Il a toujours eu envie de transmettre quelque chose. Comme  la liberté de choisir leur bonheur, la nécessité d’être fidèle aux valeurs qu’ils auront choisies.

La paternité ça a changé quoi chez toi ?
« Les nuits et la voiture ?! Finalement j’ai presque l’impression d’avoir toujours eu mes enfants au fond de moi. Je suis quand même plus anxieux mais aussi plus ouvert sur les autres. »Antoine papa poule - emoi emoi

Pour Antoine, voir sa femme accoucher est un moment difficile « car on a le sentiment d’être inutile. »

S’il a une maxime dans la vie ce serait : « N’ayez pas peur ! Je l’ai piqué à Jean-Paul II ! »

Le dernier livre qu’il ait fermé est Les trois mousquetaires d’ Alexandre Dumas, quant à son dernier film, il s’agit de la Reine des Neiges !

Je demande à notre papa si il existe une appli dont il ne peut pas se passer. Il me répond : « Trippers ! Ou Citymapper »

Antoine écoute toute sorte de musique « sauf la pop et le rap français  actuels que je trouve insipides. Je partage ma musique avec Brune, elle adore danser. »

Tu cuisines pour eux, pour elle ?
« Ça dépend ce qu’on appelle cuisiner… En général je m’abstiens car Anne-Laure est divine en cuisine. »Antoine papa poule - emoi emoi (3)

S’il était un super héros pour Brune, Antoine serait Sammy, même s’il se verrait bien en Bruce Wayne.

Avant de se quitter je lui pose une dernière question, à savoir quel est son rêve de bonheur :
« Voir tous ceux que j’aime en pleine forme pendant encore très longtemps. »

Sweats Papa Poule ou Papa Cool rêvés à Paris et créés au Portugal : 95% coton 5% polyamide, 80€, disponibles en caramel et marine, du S au XXL, à  partir du 4 septembre 2015 en exclusivité sur émoi émoi.

Sweats « We are family » rêvés à Paris et créés au Portugal : 95% coton 5% polyamide, disponibles en gris chiné, 80€ pour l’adulte, 45€ pour l’enfant, à  partir du 4 septembre 2015 en exclusivité sur émoi émoi.

1 commentaire

  1. Chastity
    , 07h52

    I lioke this post, enjoyed this one thank you for posting. "'I have done my best.' That is about all the philosophy of living one needs." bү Ꮮin Yutang.

Laissez un commentaire