Au bonheur des moms (vous êtes sûrs ?)

La française est en émoi (moi aussi). Les soldes démarrent dans quelques minutes, le vigile des Galeries a les jambes couvertes de bleus, celui du Bon Marché reprend à peine connaissance, ma sœur a planté ses griffes dans mon cachemire, mon mec a disparu depuis une semaine, mon moral oscille entre espoir, déception, frustration, bonheur et culpabilité. Je suis épuisée.

Cette année je fais demi-tour. Je rentre chez moi, j’enfile un legging, mes Ugg (si j’étais enceinte, on me pardonnerait), un pull en grosse maille et je l’allume. Mon mac, mon sésame.

Je fouine dans les pages-catalogues de Mon Showroom pour dénicher mon perfecto (cela fait des jours que je travaille mon look grâce à leur appli iPhone), dans celles de Place des Tendances pour mon caban Sandro, j’applique la touche rock sur Topshop ou Asos et la touche « moc » sur Sarenza.

Si je me lasse de ces achats, que mon portefeuille rétrécit ou que je suis à la bourre d’une tendance je cours sur Vestiaire de Copines, le dépôt-vente dont elle.fr est partenaire et qui me garantit qualité, état et authenticité.

…et si j’étais enceinte (décidément), dans 6 mois, je ferais les soldes en miniature ! Online, where else ?

0 commentaires

Laissez un commentaire