Aude, maman cool de Léopoldine 4 ans et demi et Augustine 2 ans

2P6A7972

Aude habite à Blois. Son spot du moment est Miss Goumard. « C’est un salon de thé. La patronne fait de la cuisine bio, vegan. C’est très fille, très bon et très frais ! » Quand elle a un moment de libre, Aude appelle ses amies et organise une journée entre filles. « On ne le fait pas assez souvent. On se fait des journées en ville à Paris, Tours ou Orléans. Au programme : resto et shopping. On se raconte nos vies, nos soucis et ça va beaucoup mieux après ! »

Son héros d’enfance ? « Fantomette. » Notre maman cool a un leitmotiv : « Croire en son étoile. » Quant à L’Attrape cœur de Salinger, il reste sa révélation littéraire. Aude est professeur des écoles. « Je travaille à 80 % pour pouvoir passer du temps avec Léopoldine et Augustine en semaine. Je pense même passer à un 50 % l’année prochaine pour en avoir encore plus. »

Aude, pourquoi ce choix de prénom ? « Pour Léopoldine c’est une évidence depuis toujours. Avec cette référence à Victor Hugo et l’histoire de sa fille. Pour Augustine, nous voulions Auguste pour un garçon. C’est le prénom de l’arrière-grand-père de la famille, il s’est transformé en Augustine. »

Notre maman cool nous décrit ses filles. « Elles ont des caractères affirmés, Léopoldine est un peu autoritaire mais Augustine la rattrape. Quand elles le veulent, elles sont tendres et gentilles. »

Aude est née dans une famille « plutôt stricte. Il y avait certaines règles que je ne pouvais pas transgresser. Je suis fille unique. J’ai été très, voire trop, protégée. Je suis un peu mère poule à mon tour mais par opposition, j’ai ce désir de vouloir faire découvrir le monde à mes filles, les rendre autonomes le plus vite possible. » Elle n’a pas eu l’impression de faire de sacrifice en devenant mère. « J’étais prête, c’était le bon moment, on a profité avant. Aujourd’hui, on profite autrement. En devenant mère, j’ai pris un peu de maturité. J’ai mis ma folie ailleurs, je l’ai transférée sur mes enfants ! Je suis une maman cool. Je les laisse explorer. Je ne m’inquiète pas à chaque fois qu’elles touchent quelque chose. Ce n’est pas grave c’est la vie, tout va bien ! »

2P6A8063

Le baby clash, ça te parle ? « Oui. Il faut faire attention. On se laisse vite déborder par notre rôle de maman, et il faut réussir à se placer. Surtout après le deuxième enfant, ça complique le quotidien, il faut savoir prendre du temps pour soi. » Aude pense que l’instinct maternel est en chaque femme mais qu’il s’apprend aussi. « Il faut le moduler, le faire évoluer dans le bon sens. »

C’est exigeant d’être une femme ? « Oui, le poids de la société est lourd à porter. Il faut être une bonne mère, une bonne femme, bonne au travail. On a beaucoup de choses à concilier. » La femme qui l’inspire le plus est Maria Montessori. « Cette admiration est en lien avec mon travail. Elle a voulu rendre les enfants autonomes tout en les aimant. Elle a su créer un cadre rassurant en leur permettant de s’ouvrir au monde. »

Aude trouve son émotion dans la lecture, et particulièrement les classiques du 18ème et Victor Hugo. Ses filles aiment les livres. « J’enseigne pour des enfants de maternelle. La maison est remplie de livres. On lit des histoires tous les soirs. »

L’ouvrage du moment ? « La déclaration de Philippe Jalbert. C’est un auteur que j’ai reçu en classe. Il y a de magnifiques illustrations et très peu de texte. C’est à l’enfant de s’imaginer ce qui se passe dans l’histoire. Une déclaration d’amour pour les petites filles et ça marche très bien !« 

Ta maison du bonheur ? « Celle que j’ai déjà. On avait une ruine et Renaud est en train de la rénover. C’est un bonheur commun. »

3 commentaires

  1. Mathiilde
    , 08h43

    Jolie maman, et jolies prénoms :)

  2. pompidou
    , 19h35

    Bonsoir est_ce que l'on peut suivre cette maman sur instagram?Je suis professeur des écoles et je suis fan de montessori

  3. sophie
    , 22h23

    Je reconnais bien la ,la Aude que j ai connu tjs fidèle à elle même. Superbe maman et 2 filles magnifiques

Laissez un commentaire