Baptiste, 34 ans, papa poule de Lucien 2 ans

Baptiste, 34 ans, papa poule de Lucien 2 ans

« Je suis un père poule. Calme. Je m’occupe beaucoup de Lucien. Je le protège énormément, un peu trop peut-être. J’aime bien l’avoir dans les bras. C’est peut-être parce que c’est le premier, je ne sais pas. Mais je suis très cool aussi ! »

Baptiste est producteur. « A un moment je voulais être poète, puis j’ai dit à ma mère que j’y renonçais parce que ça ne gagnait pas assez ! J’avais pas tort ! Plus tard j’ai pensé à devenir ingénieur du son, mais ça ne s’est pas fait. »

La matière que tu détestais à l’école ?
« Le français. Je ne comprenais pas pourquoi c’était si compliqué. »

Devenir père pour Baptiste c’était une évidence. Un matin, comme ça, ils se sont décidés.
La valeur fondamentale que notre papa poule aimerait transmettre à Lucien n’est rien de moins que l’excellence. « On en a souvent parlé avec Virginie, il pourra faire le métier qu’il veut à condition qu’il y aille à fond. Je veux qu’il ait le sens du travail bien fait, la perfection ! »

La paternité a changé beaucoup de chose pour Baptiste : « L’argent, le temps libre, le sommeil ! On ne voit pas les choses de la même façon, notamment les responsabilités. On est plus tout seul ! »

Le congé paternité ça te parle ?
 « Oui, j’ai arrêté deux mois, parce que je suis libre, j’ai mes propres sociétés. Le temps que Virginie se remette. »

Voir sa femme accoucher en un mot c’est ?
« Horrible ! C’était long, ça a duré 36 heures dans une pièce où on a pas internet. On a fini tous les jeux de notre i phone et au final, elle est partie en urgence pour une césarienne. Ce n’était vraiment pas un bon moment ! »

Le dernier livre en date que Baptiste ait lu est 20 000 lieue sous les mers. Le dernier film qu’il ait vu Burn man. Il lui arrive de cuisiner mais « Il ne vaut mieux pas ! » Quant à son quartier de prédilection, il est à Paris. « Le croissant nord est. République et compagnie. »

Tu écoutes quel genre de musique ?
« J’écoute beaucoup de rap. » Tu la fais écouter à Lucien ? « C’est lui qui me fait partager la sienne, Trotro par exemple ! Il aime aussi Stromae, il le chante tout le temps. »

Si notre papa poule était un super héros il serait Spider man « Comme ça je pourrais tisser partout ! »

Qu’est ce que je peux te souhaiter pour l’avenir ?

« Être serein. Tout le reste, on l’a déjà. »

Sweat Papa Poule ou Papa Cool 100% coton, 80€, disponible en bleu chiné, du S au XXL, en exclusivité sur émoi émoi.

T-shirt Papa Poule ou Papa Cool 100% coton, 29€, disponibles en gris clair ou blanc, du S au XL, en exclusivité sur émoi émoi

0 commentaires

Laissez un commentaire