Clémentine, 33 ans, maman poule de Eloïs 2 ans

Clémentine, 33 ans, maman poule de Eloïs 2 ans

« Je vis dans le 18ème à Paris, je suis maman d’un petit garçon qui s’appelle Eloïs, et je suis mariée depuis 3 ans ! J’ai grandi en Bourgogne. »

Parle nous de tes parents …
« Tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir des parents communistes ! Ils étaient profs, très impliqués dans des associations, très ouverts, très intellos de gauche. On voyageait tout le temps dans les pays de l’est : Les vacances d’été sur le Lac Balaton en Hongrie, en Roumanie, en Pologne… »

Ses parents lui ont transmis beaucoup de valeurs qu’elle essaie de léguer au quotidien à son fils comme « la solidarité, l’amour, la cuisine ou encore le goût des belles choses. »

Petite, elle voulait être commissaire priseur. Aujourd’hui elle est consultante en digital Learning. « Ça n’a rien à voir mais c’est bien quand même ! »

La matière qu’elle préférait c’était les maths : « C’est un challenge, un défi. Il faut comprendre et résoudre les problèmes. »

Dans son dressing ses pièces fétiches sont une paire de boots noire pensées et réalisées par un créateur parisien. Quant à la pièce qu’elle aimerait s’offrir, c’est un « petit sac Chanel ».

Clémentine, la beauté, c’est quoi pour toi ? « Pour moi, c’est une émotion. C’est comme une œuvre d’art, il faut qu’il y ait une émotion pour que ce soit beau. »

Ton adresse du moment ?
« Il y a un super bon resto dans le 18ème qui s’appelle les Toqués.  C’est super bon. Le patron est très sympa, à la cool, il a une grosse barbe de hipster. C’est simple et bobo à la fois ! »

La lecture de ce livre l’a bouleversée : Tours et détours de la vilaine fille de Mario Vargas Llosas. Quant à son film culte il s’agit de Rabbi Jacob : « J’adore ce film, dès que j’ai un coup de mou, je le regarde. »

Il y a quoi dans ton i pod ? « Run Boy Run, Another love de Tom Odell. Et j’aime bien écouter le Barbier de Séville. »

Les sites internet dont elle ne peut pas se passer sont celui du Monde et Soon Soon Soon. «  On y trouve des tendances mode, beauté, archi c’est super bien. »

Notre it mom est sans hésitation une maman poule. Pourquoi ? « Parce que j’imite tous les animaux de la ferme dont la poule ! C’est rigolo une maman poule.  Le papa d’Eloïs est poule aussi mais dans le sens littéral du terme. »

Le choix du prénom est une histoire de famille qui remonte au 18ème. Dans cette histoire on parle d’aventurier, de vers à soie et de plantation de café. Tout cela du bordelais au Costa Rica…

« On espère qu’Eloïs sera ouvert, entrepreneur, bref qu’il aura toutes les qualités ! »

Tu as un plaisir coupable ? « Le chocolat, les Granola et les mille feuille de chez Lenôtre. »

Des rêves d’avenir ? « D’avoir d’autres enfants, de partir en vacances avec notre vieille Ford… »

0 commentaires

Laissez un commentaire