Dans ma valise de maternité il y a…

J’inaugure aujourd’hui une série de billets sur la valise de maternité

Vaste sujet me direz-vous !  Ce petit sac ou grosse valise (c’est le moment de choisir son camp !) est un sujet de conversation inépuisable entre primi et multipares. Chacune y va de sa (non) expérience.

Je pense qu’aujourd’hui j’ai à peu près tout entendu sur ce bagage mythique. Et il y a de quoi être totalement perdue. Entre celles qui font de leur séjour à la maternité un remake de Kho Lanta (« je n’emporte qu’une brosse à dent ») et les autres qui transportent leur maison sur roulettes, on s’interroge…

C’est pourquoi je ne m’aventurerai pas à dresser une liste, qui serait de toute manière trop personnelle. J’ai choisi de vous proposer régulièrement des idées d’objets à glisser (ou non) dans votre sac.

C’est à prendre ou à laisser !

En plus d’être fatigantes, les journées à la maternité peuvent être longues. On a envie de se changer les idées. Mais cela devient un véritable challenge, lorsqu’une personne en blouse (infirmière, sage femme) ou qui donne le blues (belle-mère) débarque toutes les dix minutes dans votre chambre.

Il vous faut un BIP, un bouquin à interruption possible.
J’ai fait une petite sélection de ces livres très pratiques chez Poche.

–  Joséphine de Pénélope Bagieu, N°2 : pour celles qui n’ont pas lu les premiers, c’est un petit cahier souple d’une cinquantaine de pages qui se lit comme une BD. Les aventures de Joséphine sont criantes de vérité et bien marrantes…

–  Ne t’inquiète pas pour moi, Alice Kuipers : une correspondance par post-it entre une mère et sa fille. Un post-it ça se lit vite !

Une vie de Pintade à Beyrouth, Muriel Rozelier : je m’étais régalée avec ses copines parisiennes, new yorkaises, londoniennes et surtout iraniennes. Un état des lieux drôle, fin et passionnant de la femme d’aujourd’hui dans différents pays.

Le Voisin, Tatiana de Rosnay : celui là, je l’avoue, c’est un piège. Sachez qu’un Tatiana  de Rosnay ne se lâche jamais !

Je vous souhaite une bonne lecture et n’hésitez pas à nous conseiller vos propres BIP, je suis preneuse !

4 commentaires

  1. e-zabel
    , 19h35

    J'avais fait ma non liste également, je me permet de mettre le lien http://www.e-zabel.fr/la-valise-de-maternite/, en gros, je préconise d'apporter des boules quies :)

  2. Adèle
    , 20h08

    Magnifiques boules quies !! Je n'y aurais jamais pensé :-)

  3. Mathilde
    , 20h13

    J'approuve. Les boules quies c'est essentiel ! Elles ont sauvé mes nuits !

  4. camille
    , 20h32

    du chocolat! le chocolat m'a sauvé du baby blues... attention à ce qui va suivre: un rouleau de PQ triple épaisseur, pardon pour le non glamour de la chose, mais dans les maternité le papier est tout rêche et les filles mais c'est pas le moment d'avoir affaire à un truc qui gratte n'est ce pas?

Laissez un commentaire