Fred, 35 ans, papa poule de Lou 22 mois

Fred, 35 ans, papa poule de Lou 22 mois

« Je suis plutôt papa poule. Je me préoccupe beaucoup de ma fille, Lou. Je fais très attention à elle. Il paraît que je me fais facilement entourlouper, enfin d’après ma femme ! »

Petit garçon, Fred, fils unique, était du genre solitaire. Introverti. Aujourd’hui c’est un papa confiant, un homme drôle et vraiment attachant, que j’ai le plaisir d’avoir en face de moi.

Qu’est ce que tu rêvais de devenir quand tu étais enfant ? « Pilote de ligne. Aujourd’hui je suis technicien en IRM. Rien à voir ! »

A l’école il détestait la géographie. « Je n’ai jamais compris pourquoi on nous enseignait la géographie. »

Devenir père pour lui, c’était une évidence. « Mais je ne pensais pas que ce serait aussi fou ! La vie change complètement. Tu ne vis plus pour toi, tu vis pour un petit être qui est incroyable. Tous les jours, je trouve ça dingue. »
Ça a changé quoi chez toi ? « Je suis devenu plus responsable. »

Pourtant réfractaire à la géographie, Fred aimerait transmettre à sa fille le goût du voyage.

Le congé paternité, ça te parle ? « Il est indispensable pour la femme ! J’ai posé deux mois. J’ai accumulé tous mes congés de l’année pour rester deux mois avec elles.
Voir sa femme accoucher reste le moment inoubliable de sa vie. « C’était incroyable. »

Si Fred avait une maxime ce serait : profiter et voyager. Le dernier livre qu’il ait lu est 1Q84. « Mais je bloque sur le troisième tome. Je galère depuis deux mois dessus ! »

Tu cuisines pour elles ? « Oui, je cuisine, mais ma femme trouve que je ne le fais pas assez ! Quand Lou était petite, nous lui faisions tous ses petits pots. Maintenant c’est la nounou qui prépare son déjeuner, donc je cuisine moins. »

Fred adore se promener dans le bois de Vincennes et déguster une crêpe au Marché des Enfants Rouges.

Il y a une appli dont tu ne peux pas te passer ? « Google Maps. Je me perds tout le temps. La preuve, je me suis perdu pour venir ici ! Parfois ils te donnent deux parcours, je me suis fait gronder par madame ! »

Côté musique, notre papa poule écoute du rock. « On partage ça avec Lou, maintenant c’est elle qui réclame la musique, elle montre la chaine et dit « une autre, une autre » »

S’il était un super héros pour sa fille, Fred serait superman.

Ton rêve de bonheur ?
« Avoir une grande famille. Trois enfants. Une grande famille dans le sens où on a de la place pour vivre, qu’on soit confortable. »

Je m’apprête à dire au revoir à Fred. Je lui demande tout de même s’il y a une question qu’il aurait aimé que je lui pose. Sa réponse m’a fait vraiment rire, je vous laisse la découvrir :

« Quand j’ai lu les questions pour mamans, j’ai trouvé qu’il y en avait beaucoup plus, je trouve ça frustrant, on se dit : « on est beaucoup moins important pour elle ! »

Qu’à cela ne tienne, nous voici, tous les deux, parcourant les questions des mamans :

C’est quoi ton quotidien ? « Souvent je me lève, je vais au sport. Le soir, je vais chercher Lou. Je passe tous mes mercredis avec elle. C’est MA journée avec elle. On va au zoo, à l’aquarium. Et je l’emmène au bébé gym aussi. »

Une pièce que tu rêverais de t’offrir ? « Je suis sûr qu’elles disent toutes un bijou ! Moi, ce serait une montre. Oui, une belle montre. »

La laisses-tu pleurer ? « Non mais là, ça veut dire que l’homme, en gros, ne fait rien pendant ce temps là ! Moi, quand elle ne veut pas manger, je la laisse pleurer. Mais la nuit j’en suis incapable, ça me fait trop mal au cœur ! »

Le déséquilibre paritaire étant en partie rétabli, je laisse alors Fred rejoindre sa femme et sa fille sur le shooting.
Un immense merci à ce papa poule pour cet échange drôle et spontané, et je vous rassure chez émoi émoi on aime autant les papas que les mamans ! 😉

T-shirt Papa Poule ou Papa Cool 100% coton, 29€, disponibles en gris clair ou blanc, du S au XL, en exclusivité sur émoi émoi à partir du 25 mars.

Un peu de patience, les sweats arrivent en avril…

0 commentaires

Laissez un commentaire