Fred, papa poule de Matteo 8 ans

Fred, papa poule de Matteo 8 ans

Fred vit à Paris dans le 11ème. Il est photographe publicitaire industriel. Mais il est aussi « un papa poule complètement gaga. Je sais que dans l’éducation d’un enfant il ne faut pas tout laisser passer. J’en suis incapable ! J’ai trop envie de lui faire plaisir. »

Raconte-nous, petit garçon, tu étais comment ?
« Je me souviens que j’adorais découvrir les choses. Je suis très contemplatif. J’étais un peu rêveur, dans la lune. Je me rappelle très bien mon enfance, et ce souvenir me construit dans ma vie d’adulte. La découverte du soleil en été, toutes les sensations, les odeurs, je suis très attaché à ça. J’ai bien aimé mon enfance. » C’est cette façon d’appréhender la vie et ce qui l’entoure que Fred aimerait transmettre à son fils Matteo. « Je veux qu’il se découvre lui même et qu’il fasse ce qu’il a envie de faire. Qu’il soit capable d’être autonome. »

Quand il était un peu plus grand, mais toujours au lycée, Fred voulait être cameraman pour le cinéma. « Avant cette période je ne pensais pas au travail. C’était un concept réservé aux grands. Je ne comprenais pas pourquoi ils s’ennuyaient avec un boulot. »

Quelle est la matière que tu détestais à l’école ? « Le français. »

Devenir père pour lui n’était pas une évidence au départ. Il se voyait lui-même comme un enfant. Et puis étrangement cette paternité l’a changé. Elle l’a rendu plus léger. « Dans mon métier je subissais la pression. J’étais débordé, je pensais que ce serait pire avec l’arrivée de mon fils. Mais ça m’a permis de prendre du recul et de relativiser. »

Tu as pris un congé paternité ? « Je suis indépendant. J’ai pris quinze jours à la naissance de Matteo pour être avec Anne. Mais tous les deux nous sommes des furieux de boulot. Anne s’est arrêtée un mois, pas plus ! »

Voir sa femme accoucher en un mot c’est ? « Flippant ! »

Tu as une maxime dans la vie ? « Oui. Faire. »

Le dernier livre que tu aies lu ? « Les Misérables. »

Fred, Anne et Matteo adorent leur quartier, le Marais à Paris. « On a choisi d’y vivre parce qu’on l’aimait. C’est toujours animé, il y a des boutiques. On ne s’ennuie jamais. Il y a pas mal de galeries de peinture. Nous ne sommes pas loin de Beaubourg. J’adore aller à Beaubourg. »

Notre papa poule ne peut pas se passer de L’appli Deezer. « Je suis passionné de musique. Dès que j’ai un peu de temps, j’écoute du jazz, du classique et du pop-rock-rap. Je fais écouter du classique à Matteo pour qu’il s’éduque l’oreille. En ce moment c’est du Bach. »

Le dernier film que tu aies vu ? « Réalité avec Alain Chabat. »

Si tu étais un super héros ce serait lequel ? « Superman »

Enfin, Fred, qu’est ce que je peux te souhaiter pour l’avenir ? « Que ça continue comme ça. Que nous restions toujours en harmonie tous les trois. Qu’il n’y ait pas d’entrave dans notre vie de famille et dans la vie de Matteo. »

T-shirt Papa Poule ou papa Cool 100% coton, 29€, disponibles en gris clair ou blanc, du S au XL, en exclusivité sur émoi émoi à partir du 25 mars.

Un peu de patience, les nouveaux sweats arrivent bientôt…

0 commentaires

Laissez un commentaire