Isabelle, maman de Aimé 2 ans et demi, et de Paul et Anna, 8 mois

Isabelle, maman de Aimé 2 ans et demi, et de Paul et Anna, 8 mois

Isabelle est une épicurienne. « Je mords la vie à pleines dents et profite du moment présent. J’aime les petits moments imprévus que la vie nous offre, croiser une personne au coin d’une rue et prendre cinq minutes pour aller boire un café, un week-end improvisé entre amis, un rayon de soleil et sortir se balader. »
Isabelle est mariée à Sébastien depuis 5 ans.  » Mais nous sommes ensemble depuis 18 ans. Un amour de vacances et de jeunesse, comme disaient nos parents, mais qui n’a jamais cessé … »
Isabelle pleure en écoutant  La Bohème  d’Aznavour et Claude Debussy. Quant à son leitmotiv dans la vie, c’est celui-ci :  « Ne pas avoir peur. Oublie que tu n’as aucune chance, sur un malentendu ça peut marcher !  »

Dix huit ans d’amour, c’est beau. A quoi tiennent ces années ensemble ?  » Avec Sébastien, nos proches nous appellent Chouchou et Loulou ! Nous passons notre temps à nous chercher, cela permet de ne pas laisser les petits conflits s’envenimer et provoquer un effet boule de neige. Le terrain est sain, c’est peut-être le secret. Mon mari est un super papa. Il est très à l’écoute de ses enfants et sait très bien décoder les messages. Lorsque je lui ai dit que nous allions avoir des jumeaux, j’étais paniquée, mais il a su me rassurer. J’aime ce sentiment de sécurité. »

Isabelle est la maman poule de trois jeunes enfants. Elle les décrit pour nous.  « Aimé est un petit garçon très vif au regard plein de malice. Il est très généreux et plein de bonnes attentions. Paul est également un petit garçon très joyeux. Il a le don de transformer les situations un peu stressantes et désagréables en fou rire général ! Paul est un grand charmeur. Anna est une petite fille très gracieuse mais au caractère bien trempé ! Elle manie les sourires à la perfection pour obtenir ce qu’elle veut. Anna est totalement amoureuse de son grand frère et de son père. »

Raconte-nous leurs prénoms… « Pour Aimé nous n’avions aucune idée. Un soir peu de temps avant mon accouchement, nous avons eu une révélation ! C’était le prénom qu’il lui fallait. Anna, j’en rêvais pour ma fille depuis toujours. Mon mari m’a suivie. Paul. J’adore ce prénom. Sébastien hésitait car il y en a déjà un dans la famille. Nous étions partis sur Augustin. Lorsque j’ai appris que la date de ma césarienne tombait le jour de l’anniversaire de mon grand-père, qui s’appelait Paul, j’ai pris ça comme un signe ! »

isabelle- maman cool- émoi émoi

L’arrivée de jumeaux dans une famille est une grande joie mais également une source d’inquiétude. Les nuits, les tétées et biberons, les changes, tout est multiplié. Je demande à Isabelle si elle a des conseils à donner aux futures mamans qui attendent des jumeaux. Elle me répond.
« Le conseil que je pourrais donner aux futures maman de jumeaux est celui de se faire aider au maximum pour les trois premiers mois. Et cela jour et nuit.
Personnellement j’ai vécu six mois de nuits blanches !
J’avais le désir d’allaiter Paul et Anna, je n’ai tenu qu’une semaine. Concrètement, voici mes recommandations afin de gagner du temps :
Acheter un énorme stock de biberons. Il sera possible de passer une journée sans avoir besoin de faire 6 ou 7 fois la vaisselle !
Préparer à l’avance les biberons (différents pour éviter les contagions) et les pré-remplir. Lorsque l’heure critique arrivera tout sera prêt.
– Il est primordial de ne pas les appeler  « les jumeaux » mais par leur prénom. Chacun doit développer son identité propre. Je veille à ce que notre entourage face l’effort également.
– Pour le choix de la poussette, ne pas prendre une poussette double côte à côte (si l’on doit s’en servir tous les jours et non pas que pour des balades) mais devant derrière. La première ne passera dans aucune porte de magasins, ni dans les files de caisses ! Voilà je crois que c’est un bon début ! »

Élever une famille nombreuse est un joli challenge. Isabelle est « née dans une famille plutôt BCBG mais pas stricte, avec une grande ouverture sur les autres. J’ai reçu une éducation au sein de laquelle la foi a une grande place, le partage et l’amour de l’autre sont en première ligne. Maman est très cool, mais nous avions l’interdiction de critiquer les personnes de notre entourage. J’avoue que j’aimerais beaucoup reproduire ce schéma et donner l’opportunité à mes enfants de grandir sans peur, en faisant confiance à la vie. »

Votre maison du bonheur, elle ressemble à quoi ? « Une sorte de kibboutz. Mon rêve est de trouver une ancienne usine ou très grande maison à diviser. On la partagerait avec nos amis afin de pouvoir se dépanner quand il y a besoin et partager de magnifiques moments. »

0 commentaires

Laissez un commentaire