J’ai lu : Mauvaises Mères !

Je l’ai lu il y a quelques mois, je me rappelle avoir beaucoup ri, puis je suis passée à autre chose, j’ai oublié.

Mon fils est né, j’ai acheté j’élève mon enfant de Laurence Pernoud, après avoir consulté religieusement les mois suivants j’attends un enfant du même auteur.

Faire l’ayatollah durant la grossesse a été possible, difficile mais possible : ne pas fumer, ne pas boire, ne pas manger, faire du sport (doucement), se mettre de la crème matin et soir, supporter les insomnies, gober un nombre incroyable de gellules, aller deux fois par mois voir un gynéco, rester allongée dès le 7ème mois etc.…

Si je récapitule ce que  me « suggère » Laurence dans j’élève mon enfant, il faut tout simplement que j’arrête de vivre pour me consacrer (plus qu’)entièrement à mon enfant. La vie d’ascète pendant la grossesse je dis oui, après  il ne faut pas exagérer…

Pour relativiser, mettre les choses à plat et prendre les aléas de la vie avec bébé, du bon et du très bon côté, il faut lire Mauvaises Mères !

Après relecture, je me dis que  Mauvaises Mères ! porte finalement mal son titre. Dans ce livre, Nadia Daam, Emma Defaud et Johana Sabroux ne parlent pas de mères mauvaises mais simplement des mères d’aujourd’hui, celles comme vous et moi. Chacune se retrouve forcément dans un chapitre ou dans un autre. Personnellement, j’ai beaucoup aimé, le passage sur « Profitez-en, mais de quoi ? » p 90.

Dans un monde où l’égocentrisme fait loi, il faut avouer qu’il est  difficile de se consacrer gratuitement à un autre, même si cet autre mesure 50cm. Ce livre, c’est le quotidien de ces femmes qui sacrifient, avec un humour décapant, leur égoïsme sur l’autel de la maternité.

Etre une mauvaise mère, de ce point de vue là, c’est hilarant.

Mauvaises Mères !
Emma Defaud, Nadia Daam, Johana Sabroux,
J’AI LU, 5,60 €

2 commentaires

  1. annouchka
    , 15h22

    Laurence Pernoud je n'ai jamais réussir à lire un seul des ses bouquins comme il faut (j'ai les deux "j'attends..." et "j'élève..."). Les conseils qu'on trouve dedans sont tellement précis que le moindre écart te donne l'impression d'être une mère indigne :) Il y a quand même des choses intéressantes mais à condition de savoir prendre du recul, ce qui n'est pas toujours facile justement, quand on est une jeune maman un peu démunie. Je n'ai pas encore lu "mauvaise mères" mais je connaissais déjà le blog qui me faisait beaucoup rire !

  2. Es
    , 20h39

    Et si on ne lisait aucun bouquin, qu'on se contentait de poser des questions à notre sage-femme si besoin et que pour le reste, on faisait comme on le sentait ?

Laissez un commentaire