Laurent, 36 ans, papa poule de Lucien, 18 mois

Laurent, 36 ans, papa poule de Lucien, 18 mois

« Mon rêve de bonheur ? Ma femme, mon fils. Peu importe où mais ensemble. »

Laurent, tu es quel genre de père ?
« Je suis cool. Je ne suis pas tout le temps derrière lui. D’ailleurs je pense qu’il le ressent, donc lui aussi est, dans un sens, cool ! »

Notre it dad était un petit garçon timide. Très joueur. Il aimait beaucoup les petites voitures et était très sportif. « J’ai une grande sœur. On passait notre temps à se chamailler, même si on s’aime beaucoup. »

A cette époque là Laurent rêvait de devenir pompier et détestait les maths.

Être père pour toi c’était ? « Une très bonne surprise. »

La valeur que tu souhaiterais transmettre à ton fils ?
« Le respect. »

La paternité à profondément changé Laurent. « Je suis beaucoup plus posé. Peut-être que les choses sont plus claires pour avancer maintenant. Il faut assurer. Faire toujours attention à lui. Il n’y a plus de place pour le n’importe quoi ! »

Notre jeune papa a pris un congé paternité de trois semaines à la naissance de Lucien. Il a trouvé ça génial. Quant à l’accouchement c’était, pour lui, un moment magnifique. »

Le dernier livre que tu aies lu ? « Le quatrième tome du livre de la mort. »

Le dernier film que tu aies vu ?
« Divin Enfant. »

Tu cuisines ? « Oui ça m’arrive. J’aime ça. Mais pas tout le temps parce que j’en manque justement ! Quand je peux, j’aime bien. »

Son quartier fétiche à Paris est celui des Batignolles. « Parce qu’il est cool ! On n’y est pas oppressé. C’est plutôt détendu ; On s’y sent plus libre. Un endroit en particulier : le restaurant le Club des Cinq. »

L’appli dont tu ne peux pas te passer ?
« L’équipe. »

Côté musique Laurent initie son fils au rock’n roll. Notre papa est aussi guitariste et a trouvé en Lucien une groupie !

Si tu étais un super héros pour ton fils tu serais lequel ?
« Superman. »

T-shirt Papa Poule ou Papa Cool 100% coton, 29€, disponibles en gris clair ou blanc, du S au XL, en exclusivité sur émoi émoi.

0 commentaires

Laissez un commentaire