Les Balthazar

Lili Celestine@Lili Celestine

Comment ces livres sont-ils arrivés dans ma bibliothèque ?

Avant même que mon fils aîné Gustave ne sache tenir assis, j’écumais déjà les librairies parisiennes en chasse de jolis livres. C’est rue de Lourmel, dans le quinzième, que j’ai fait la connaissance de Balthazar il y a quatre ans. J’ai commencé par Les lettres à toucher de Balthazar et séduite, j’ai continué avec Balthazar et les couleurs de la vie et des rêves aussi et Les chiffres à toucher de Balthazar.
Je suis immédiatement tombée sous le charme de ce petit garçon coiffé d’un béguin à oreilles bleues, et de Pépin, son compagnon trop mignon. Derrière ce duo à croquer la méthode Montessori se laisse découvrir.

Premières impressions

La première page du livre Les lettres à toucher est une note explicative, un guide de lecture à l’attention des parents, afin que la découverte et l’apprentissage s’effectue dans les meilleures conditions. L’album étant un abécédaire, chaque page est constituée d’une illustration en face de laquelle se trouve une lettre rugueuse. Des flèches indiquent le sens du toucher et du tracer de la lettre. Le dessin associé à la lettre est une malicieuse composition d’éléments commençant par la lettre en question. Ainsi, le C sera illustré par un cochon, une carotte. Le R par un rideau sous lequel on peut découvrir un roi et une reine et le petit Pépin tenant une rose. Le lecteur en herbe se fera un jeu de les nommer. Ces livres intègrent la pédagogie de Maria Montessori en appliquant l’un de ses principes fondamentaux : permettre à l’enfant, accompagné par l’adulte, de « faire pour comprendre » et ainsi de « l’aider à faire seul ».

A la lecture le charme opère. Les illustrations de Caroline Fontaine Riquier ont une touche rétro réjouissante. C’est fin, poétique et ludique.

Les Balthazar

Balthazar et les couleurs est un livre plus délicat et plus fragile. Mais tellement sublime ! Balthazar et Pépin créent une véritable palette de couleur en observant la nature et le monde qui les entourent.

En refermant le livre

Je me dis qu’il n’y a pas assez de Balthazar dans ma bibliothèque ! Mais entre Balthazar et le temps qui passe, Le livre des mercis, La lanterne de Balthazar et les nombreux autres titres, je ne sais pas lequel choisir.

Balthazar

J’ai conseillé ces albums à toutes mes amies. Mes sœurs en sont fans et les enfants adorent. A l’heure ou la méthode Montessori à la côte, ces livres ont du génie. Ils sont beaux, instructifs et imaginatifs.

Balthazar est un must have.

Balthazar
Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier
Éditions Hatier Jeunesse

1 commentaire

  1. Carnets,sorbets et compagnie
    , 09h44

    Balthazar est un incontournable ici. Mademoiselle T adore les "lire" à son bébé, nous écouter lui raconter et nous souffler les mots car elle les connait par-coeur :) Une belle collection !

Laissez un commentaire