Les cours de préparation à l’accouchement sont-ils nécessaires ?

Préparation à l'accouchement, émoi émoi, le mag, article, blog, conseils

Vous êtes enceinte de 6 mois passés et vous ne savez toujours pas si vous souhaitez assister aux cours de préparation à l’accouchement ?

L’idée vous tente mais le combo gros ventre, fatigue, sciatique (pour les plus chanceuses) vous incite surtout à rester à la maison et à faire des mots croisés. De plus, votre meilleure amie vous dit que « les cours de préparation à l’accouchement, on s’en passe très bien, écoute, Léo est né sans aucun souci et pourtant je n’avais suivi aucun cours ».

Vous pouvez bien sûr ne pas y assister, personne ne vous y oblige et le choix vous appartient. Le but de cet article n’est pas de vous faire changer d’avis, si ceux-ci ne vous intéressent pas du tout, on ne va pas les rendre tout d’un coup aussi passionnants qu’un épisode d’Hartley Cœurs à vif où Drazic se remettrait avec Anita.

émoi émoi, Drazic, Anita, préparation à l'accouchement, Hartley coeurs à vifs

Voici quelques petits tuyaux qui pourront peut-être vous aider à prendre votre décision.

Tout d’abord concernant l’endroit, sachez que vous pourrez suivre huit cours de préparation à l’accouchement soit dans votre Maternité : n’oubliez pas de vous y inscrire très tôt, il y a moins de places que de femmes enceintes, soit auprès d’une sage-femme libérale. Vous pourrez aller à son cabinet mais elle pourra aussi se déplacer chez vous. C’est vraiment confortable et permet d’avoir un cours adapté à votre profil, votre grossesse et de poser toutes les questions, même les plus intimes, sans avoir peur du regard des autres si vous n’êtes pas du genre activité « extra-scolaire » en groupe.

Au niveau de la substance des cours, à première vue, on pourrait croire que l’on vous explique qu’il faut respirer comme un petit chien comme dans le film « Allo Maman Ici Bébé » (vous m’arrêtez si mes références sont trop 90’s), cependant assister à ces cours est parfois une vraie manière de se préparer psychologiquement et ainsi de prendre soin de soi.

« Personnellement, j’ai trouvé que suivre cette formation était un vrai moment de plaisir, fait de jolis échanges entre futures mamans et avec la sage femme, aussi instructif qu’un vrai cours de sciences. » Nous explique Virginie, maman de Lucien, 2 ans.

Le déroulement type de ces séances vous présente toutes les conditions de l’accouchement en vous apprenant à contrôler votre respiration, primordiale le D-day (toutes les femmes ne savent pas spécialement pousser, moi la première), les différents cas de figure du travail, les instruments qui pourraient être utilisés et dans quels cas une césarienne pourrait être envisagée si celle-ci n’est pas programmée. En bref, on vous donne toutes les cartes en main nécessaires pour que vous puissiez suivre votre accouchement sans être complètement perdue ni passive. Et sans vous spoiler, ce qui est plutôt sympa de la part de la sage-femme, vous en conviendrez.

« J’avais trop dosé ma péridurale et ne sentais absolument rien au moment des poussées. J’étais déçue ! J’ai cependant compris que mon bébé était en train de naître lorsque la sage-femme m’a demandé de pousser 3 fois car on me l’avait expliqué aux cours de préparation à l’accouchement. Utile ! » Raconte Hélène, maman de Lilou, 1 an.

Un peu plus décidée ?

N’hésitez pas à nous faire parvenir vos témoignages sur le sujet !

2 commentaires

  1. Violette
    , 10h08

    Très utiles... J ai eu deux accouchement par péridurale; ma première : déclenchement et péridurale trés fortement dosée. je n avais pas eu de cours, sur rien. résultats: mauvais gestes, mauvaise poussée: épissoir de 18 points, et diastasis. seconde grossesse: géméllaire:péridurale, nickel. Un seul point.J avais fait une prép. avec ma sage femme. le petit 4ème: je m étais dit qu avec la péridurale, je savais pousser maintenant. Donc pas besoin de faire les cours. Sauf que l anesthésiste était débordé... Donc accouchement à l ancienne... J ai eu très mal, n ai rien su gérer... Bref: on est reparti pour les points... Donc oui, les cours sont essentiels...

  2. Amélie
    , 10h29

    Pour ma part, je n'ai pas suivi de cours, je n'en voyais pas l'utilité ma sage femme répondait à toutes les questions que j'avais. J'étais mal jugée par d'autres membres de la maternité qui trouvaient mon choix "irresponsable". Mais le jour J tout c'est très bien passé, un accouchement dans les règles d'après ma sage femme :) Il reste un très bon souvenir, et sans cours je m'en suis très bien sortie :) Nous sommes toutes différentes, c'est à nous de sentir si les cours sont utiles ou non !

Laissez un commentaire