Mélanie, 37 ans maman de Arthur 9 ans, Alix 7 ans et demi, Edgar 6 ans, Hector 14 mois

Mélanie, 37 ans maman de Arthur 9 ans, Alix 7 ans et demi, Edgar 6 ans, Hector 14 mois

Mélanie vit dans le Pas de Calais. Elle est pharmacienne, mère d’une famille nombreuse et joyeuse ! « Devenir mère, pour moi, était une évidence, totalement. Aujourd’hui nous avons quatre enfants et la famille est au complet. La maternité nous change tous, inévitablement. Avant je pensais pour moi, en me mariant, je pensais pour deux, maintenant, je pense pour six. »

Notre maman poule a un travail prenant et quatre enfants à élever. Quelle est la clé? « Je ne pose pas de questions, il faut foncer. Les journées se déroulent souvent de la même manière et le temps défile très vite. Le matin ce sont les conduites à l’école, je fais ma journée de travail, je rentre le soir tard et vient le temps des devoirs. Nous gardons toujours un temps pour se parler de nos journées. Vient ensuite le rituel des couchers. Les quatre sont différents. » mélanie-maman poule- émoi émoi 2

« Mes parents m’ont donné une éducation assez stricte, faite de travail. Il fallait travailler pour avoir le choix de sa voie. C’était très important. De mon enfance je garde de très bons moments, nous avons beaucoup voyagé, nous partions à la découverte d’un nouveau pays chaque année… Que de souvenirs ! J’aimerai transmettre à mes enfants les valeurs de respect de l’autre et la politesse. C’est l’éducation que j’ai reçue. » Mélanie se décrit comme une maman stricte.  » Je ne suis pas vraiment cool. Élever des enfants, c’est répéter inlassablement les mêmes choses ! En revanche, pour le rangement de la maison je suis devenue plutôt cool. Je me suis résignée à ne pas avoir une maison impeccable ! S’il y a du désordre, tant pis ! Il faut bien que la maison vive et les enfants avec elle. »
Quelle est la plus grosse bêtise qu’ils aient faite? «  Je venais de m’acheter une nouvelle mini. Je suis rentrée dans le jardin de mes parents pour y déposer des affaires. Je les ai laissé à l’intérieur de la voiture, le coffre ouvert. Edgar a desserré le frein à main, ma mini a reculé dans le portail et a plié le coffre. C’était une grosse bêtise mais sans gravité. Je n’ai même pas râlé, je suis un peu cool finalement, non ? » mélanie-maman poule- émoi émoi 1

Mélanie, raconte-nous leurs prénoms. « Pour Arthur, je l’ai décidé lors d’une journée de travail. Je m’occupais d’une personne âgée prénommée Arthur et ça a été une évidence. Pour la deuxième, Alix, j’ai laissé le choix au papa. Et j’adore ! J’aimais beaucoup le prénom Edgar. J’ai trop regardé les Aristochats en étant petite ! Pour le quatrième, Hector c’est Alexandre qui a choisi. »
Mélanie et ses enfants adorent faire du shopping ensemble. « Arthur et Alix adorent faire les boutiques avec moi. Je crois leur avoir transmis la folie des chaussures ! Nous aimons aussi flâner dans les librairies pour chercher de nouveaux livres. » Mélanie a justement été très touchée par le lecture du livre Deux petits pas sur le sable mouillé.  Mon mari me trouvait folle de lire un livre qui me faisait tant pleurer ! Je l’ai lu jusqu’au bout, en me disant que j’avais beaucoup de chance. »
Lorsqu’ils partent en vacances en famille, c’est en Corse. Au programme ? « Rien ! On se repose, on va a la plage. Les enfants font leurs  activités comme du tennis, de la voile, du poney ou encore de la plongée. »
Des désirs pour l’avenir? « Que tout continue comme cela. Avec peut être un peu plus de temps pour moi et mon couple ! »

0 commentaires

Laissez un commentaire