Pierre papa cool de Eugénie, 8 ans, de Marie-Amélie, 5 ans et de Adélaïde 21 mois

Pierre papa cool de Eugénie, 8 ans, de Marie-Amélie, 5 ans et de Adélaïde 21 mois

Pierre est le papa cool de 3 jolies petites filles. « Eugénie ou Nini, est notre intello, elle réfléchit beaucoup et est passionnée d’histoire. Marie-Amélie ou Lili est une artiste ! C’est une petite fille indépendante et créative. Adélaïde ou AD est la petite dernière. Elle a une grande joie de vivre, Adélaïde est affectueuse et exigeante. »

Pierre, être le seul homme à la maison c’est comment ? « C’est beaucoup de boulot ! Joséphine, ma femme, a des horaires compliqués. C’est moi qui m’occupe des filles le matin et le soir. C’est un peu la course le matin. Les deux ainées se gèrent seules, je n’ai qu’Adélaïde à habiller et à surveiller. »

Pierre est un papa « à la fois cool et pas cool. Dans l’éducation j’aime que les choses soient assez strictes. On peut tout faire dans la limite du possible. Petit, j’ai vécu en province à la campagne jusqu’à l’âge de dix ans. Après je suis allé en pension un peu partout en France. J’ai reçu une éducation assez sévère. Je suis plus cool que mes parents qui eux n’étaient pas du siècle dernier mais encore de celui d’avant ! »pierre- papa poule- émoi émoi-1

Devenir père pour notre papa cool était une évidence. « La paternité n’a pas changé grand chose pour moi. Certes, mon emploi du temps et la vie de tous les jours a changé. Mais personnellement, je suis resté le même. J’avais envie d’avoir des enfants. Joséphine et moi avons grandi dans des familles nombreuses. C’était le cours naturel de la vie. » Pour Pierre, il sera justement important de transmettre à ses filles les valeurs de la famille.
Le défaut qu’il possède et qu’il aimerait ne pas voir chez ses filles : repousser à plus tard ce qu’il faut faire maintenant.
Quant à la qualité qu’il a et qu’il souhaiterait leur transmettre : la persévérance.
Un objet qui compte et qu’il leur donnerait : un livre.

Même si, plus jeune, il se rêvait commissaire priseur, aujourd’hui, Pierre est agent immobilier. Travaillant à son compte, le congé paternité est un concept qui ne lui parle pas du tout !
Voir sa femme accoucher en un mot ? « Ce n’était pas un choix ! Je ne le regrette pas, c’était important pour elle. Joséphine a eu une césarienne, et elle souhaitait que je sois là. Mais au départ, je n’avais vraiment pas envie ! L‘émotion est toujours là malgré le côté clinique. »

Pierre adore cuisiner. A la maison, c’est lui le chef. Le plat préféré de ses trois filles qu’il assaisonne à l’envie : des pâtes.
Notre papa cool habite Versailles. Le coin qu’il préfère est la place du marché, « pour ses restaurants, ses cafés, et le marché en lui-même. » L’appli dont il ne peut pas se passer ? Celle de Figaro et du Point.
Côté musique, Pierre est assez éclectique. « J’écoute de tout. Du rock, du hard rock, de la musique classique. J’ai de la chance car à la maison on écoute pas trop Chantal Goya ! Les filles aiment le rock et la pop. »pierre- papa poule- émoi émoi

S’il devait incarner un super héros pour Eugénie, Marie-Amélie et Adélaide, Pierre serait Ant-Man. « C’est un super héros mais qui n’a pas de gros muscles. Il ne saute pas dans tous les sens, il est normal ! »
Je lui demande de décrire sa maison du bonheur : « Il fait beau, nous sommes dans la campagne. Il y a des enfants et des copains qui passent. »

0 commentaires

Laissez un commentaire