Rencontre avec un duo de gauchers talentueux, Cécile et Julien les créateurs de Main sauvage

Portrait Emoi Emoi_ le mag

Depuis quand on spécifie dans le titre que nos interviewés sont gauchers ou droitiers ? C’est un petit clin d’œil à l’expression « main sauvage » qui désignait autrefois la main gauche mais qui résonne aujourd’hui dans nos cœurs de mamans comme LA marque de doudou à faire adopter à ses enfants ! Et là, vous allez me dire : depuis quand on choisit le doudou de ses enfants ?

Depuis qu’on connaît Cécile et Julien. Installés depuis peu à Lyon, ils ont grandi respectivement dans le Loiret et le Nord. Quand ils se sont rencontrés en école d’archi, Cécile s’amusait déjà à confectionner d’adorables doudous qui tapent alors dans l’œil de Julien. Fraîchement diplômés, ils abandonnent l’idée de refaire nos maisons pour créer une marque de peluches en laine 100% baby alpaga, une fibre naturelle, écologique et durable, parfaite pour les enfants dès la naissance.

Main dans la main, le binôme de choc commence à imaginer des personnages poétiques avec cette envie dès le début d’être une marque éthique. Cette volonté les mène en Bolivie ! C’est là-bas dans un atelier « équitable » au savoir-faire ancestral que sont tricotées et brodées à la main toutes les peluches Main sauvage. Pourquoi la Bolivie ? « Les artisans avec lesquels nous travaillons sont des spécialistes de la laine d’alpaga : ils sont ultra-appliqués et font attention aux moindres détails pour une qualité irréprochable. » Et quand certaines pièces présentent des petits défauts esthétiques minimes, plutôt que de les jeter, Main sauvage les donne au Secours populaire français.

Comment vous organisez-vous ? « On aime chacun faire ce que l’autre n’aime pas faire ! » Un conseil à donner à de jeunes entrepreneurs ? « Etre complémentaires et partager les mêmes valeurs. » Ces deux grands enfants puisent leur inspiration dans leurs balades quotidiennes, leurs souvenirs d’enfance sans tablette numérique, leurs rencontres humaines… Cela donne des doudous tout doux super attachants dont certains, en éditions limitées pour notre collab, ont piqué quelques pièces dans le vestiaire d’émoi émoi pour s’habiller.

Main sauvage vient de souffler ses 2 bougies, et pour le moment, c’est du full time pour Cécile et Julien ! Quand ils font un break, ils arpentent leur nouvelle ville, Lyon, pour qui ils ont eu un vrai coup de cœur. Si vous avez des adresses à leur recommander, ils sont super preneurs…

PS : Oui j’avoue, j’ai choisi le doudou de mes 2 filles… et elles en sont accros !

image 2 le mag

Par Malo / Portraits

0 commentaires

Laissez un commentaire