Enceinte sur les planches – par Amandine

Amandine, dont vous découvrirez la série photo dans quelques jours, a souhaité partager avec vous sa passion du théâtre et les bienfaits ressentis pendant sa grossesse. N’hésitez pas à faire de même et partagez vos bons plans beauté, bien-être sur émoi émoi.

« Certaines s’essayent au yoga, d’autres se découvrent des talents de cantatrice… Lorsque je suis tombée enceinte, je faisais partie d’une troupe de théâtre amateur et nous commencions à monter une pièce. Je n’avais alors pas réalisé que je monterai sur les planches enceinte de presque sept mois.

Bien évidemment, pas question d’arrêter l’aventure, car le théâtre a de bien nombreuses vertus. On y travaille la respiration, la prise de conscience de son corps, l’écoute (qui passe par l’écoute de soi), les émotions – qui sont quelque peu décuplées pendant cette période si forte. Certes, ce n’est pas toujours facile, au premier trimestre, les irrépressibles envies de dormir nous feraient bien rester chez nous, parfois l’énergie nous fait défaut, mais finalement on est toujours content(e !) d’avoir fait l’effort, il est largement récompensé. Avec le théâtre, on se dévoile tel qu’on est vraiment, on échange, on partage, on est épaulé et porté par ses acolytes ; dans une troupe, on vit des moments intenses, de doute, de joie, surtout de joie…

A l’approche de la représentation, qui correspondait au troisième trimestre de ma grossesse, la pression s’est faite plus grande : vais-je y arriver ? On manque de respiration, alors la voix porte moins, le ventre commence à peser, les nuits peuvent être perturbées. On est tout simplement plus fatiguée. Mais tout cela n’est pas si important. On se lance, et nous voilà sur scène, avec notre bébé dans le ventre. Peut-être cette condition nous donne-t-elle d’ailleurs plus de courage. Quel bonheur, c’est magique… L’impression de vivre tout cela plus intensément encore, de savourer chaque seconde, tout en se sentant sereine et tranquille, comme si rien ne pouvait nous atteindre. Notre pièce a été filmée, j’ai visionné la vidéo, et je ne suis pas peu fière d’avoir vécu cette aventure avec ma fille. J’en garde un merveilleux souvenir.

Les arts ont cela d’unique qu’ils sont le vecteur des émotions, alors peut-être la grossesse constitue-t-elle le moment le plus propice pour se lancer, pour lâcher prise, pour vivre pleinement cette période. Alors oui, faites du théâtre, faites du chant, faites de la musique, faites ce qui vous chante après tout – en un mot : vivez ! »

Amandine

0 commentaires

Laissez un commentaire