Xianxi, 30 ans, futur papa cool

Xianxi, 30 ans, futur papa cool

Xianxi habite Boulogne. Dans la vie, il est chef de projet et futur papa. Il le deviendra en février.

Lui et sa femme attendent une petite fille : « Ce n’est pas secret, on vient de l’apprendre. »

Tu seras quel genre de père ?

« Je pense à la fois papa cool et papa poule. Je veux être très proche de ma fille. J’ai encore un côté très enfantin, j’aimerais jouer avec elle.  Mais moi père, ce sera une surprise ! »

Petit garçon, Xianxi était joyeux et sportif. « Les gens me trouvaient mature. » Il voulait devenir scientifique, bien qu’il détestait la chimie, et joueur de basket.

Devenir papa pour toi c’était une surprise ? Une évidence ? « Je savais que j’allais devenir père un jour. Mais je ne savais pas quand. D’ailleurs je ne pensais pas être prêt à avoir un bébé. On ne peut jamais se sentir prêt. »

Pour notre it dad, la valeur fondamentale à transmettre à son enfant sera la joie. « Être heureux dans la vie. »

XIANXI-et-CHUNG-NING-papa-et-maman-cool-emoi-emoi-6

Tu as une adresse fétiche ? « Oui Oslo ! J’adore cette ville, son ambiance, les gens qui l’habitent. »

Dans son quotidien, Xianxi ne peut pas se passer de ses mails. Il écoute de la punk, de la pop, du rnb. En ce moment il regarde une série qui s’appelle Avocat sur mesure. « C’est très bien ! »

A ton avis, un bébé, ça va changer quoi dans ta vie ? « Le sens des responsabilités. J’ai l’impression que je vais vivre de nouveau une enfance, une jeunesse. Et j’ai 30 ans. Pour un chinois – je suis d’origine chinoise – c’est un âge important ; je pense que grâce à ma fille, je verrais la vie sous un autre angle. J’espère que le monde sera plus clair ! »

Comment trouves-tu ta femme enceinte ? « Elle a changé, elle est plus zen. Elle relativise beaucoup plus les choses. Elle est beaucoup plus joyeuse. Elle est très heureuse d’être enceinte. »

Et ton enfant, tu l’imagines comment ? « Je pense que ce n’est pas bien d’imposer son rêve à un enfant. Mais nous aimons beaucoup danser avec ma femme. Alors on s’est dit qu’elle pourrait devenir danseuse ! »

Son avenir à lui, Xianxi l’espère intérieurement riche : « Je veux continuer d’apprendre, je veux me développer. Et puis être heureux. »

XIANXI-NING-papa-cool-emoi-emoi-1

Sweats Papa Cool et Papa Poule, 80€, rêvés à Paris et fabriqués au Portugal, disponibles en gris anthracite, du S au XL, à partir du 13 novembre en exclusivité sur émoi émoi.

0 commentaires

Laissez un commentaire