Ce qu’on ne doit pas dire à une jeune maman.

Parce que les mots comptent surtout quand on devient parent #coucoulafatigue #helloleshormones, on vous a listé toutes les phrases susceptibles de provoquer (au mieux) une grimace. 

On ne dit pas : « Tu as l’air fatiguée. »
On dit : « Je te prépare un smoothie ?

On ne dit pas : « Alors, c’est pour quand ? »
On ne dit rien. #aaaah

On ne dit pas : « Ah c’est original comme prénom. »
On dit : « Ça lui parfaitement »

On ne dit pas : « Tu vas allaiter combien de temps ? »
On peut dire : « Comment se passe ton allaitement ? »

On ne dit pas : « Ah mince, tu as eu une césarienne… »
On dit : « Si tu as besoin de moi pour t’aider à la maison, je suis là. »

On ne dit pas : « Accoucher en 50 minutes, ça va, c’est cool. »
On dit : « Comment tu te sens ? »

On ne dit pas : « On vient dîner ? »
On n’hésite pas à dire : « Je m’occupe du dîner, toi, tu ne fais rien. »

On ne dit pas : « Tu ne veux pas le laisser pleurer 5 minutes ? Faut qu’il apprenne. »
On dit : « Je peux te relayer ? »  

On ne dit pas : « Alors, tu as perdu tous tes kilos de grossesse ? »
On dit : « Ça va, tu te sens bien ? »

On ne dit pas : « Bonne nuit ! »
On dit : « Allez, cette nuit ce sera la bonne ! »

On ne dit pas : « Si le bébé va bien, c’est le principal. »
On dit : « Et comment tu vas, toi ? »  

On ne dit pas : « Je rencontre quand le bébé ? »
On n’hésite pas à dire : « Je passe quand t’aider ? »

On ne dit pas : « Ah tu vois quand je le prends, il ne pleure pas. »
On dit : « Tu peux en profiter pour faire une sieste. Ou prendre un café. »

On ne dit pas : « Oooh mais il ne fait que pleurer aujourd’hui ! »
On dit : « Ça te dit si je me promène avec lui ? »

On ne dit pas : « On ne te voit plus ! »
On dit : « Tu sais qu’on est là quand tu veux. Et qu’on s’occupera de tout. »

On ne dit pas : « Ah tu lui donnes la tétine ? »
On ne dit rien. Parce qu’elle sait ce qu’elle fait.

On ne dit pas : « Comme tu as le temps en ce moment… »
On dit : « Ça va, tu arrives à prendre du temps pour toi ? »

On ne dit pas : « Si tu veux mon avis… »
On dit : « Je suis là. Pour n’importe quoi. »

On ne dit pas : « Tu ne devrais pas le prendre dans ton lit. »
On dit : « Fais-toi confiance. Ce qui te semble bon est bon pour ton enfant. »

On ne dit pas : « Alors, le deuxième c’est pour quand ? »
On ne dit rien. #re-aaaaah

Photo : @collectifpygmalion

 

0 commentaires

Laissez un commentaire