Les prénoms des enfants de la team

 

Les kids de la team ont les plus beaux prénoms. En toute objectivité. On vous partage les raisons, les inspirations et les doux rêves qui ont menés jusqu’à ces choix parfaits. #évidemment. 

 
Tifenn, notre responsable communication
Garance : Ce prénom est sur ma liste dans mon téléphone depuis quelques années. On souhaitait pour notre fille un prénom doux, fleuri et peu commun. Garance est une fleur rare. Ce fût très vite une évidence pour Julien et moi : notre fille s’appellera Garance.  
 
Adèle, notre co-fondatrice
Nour : Parce que ce prénom veut dire lumière en arabe et que le chemin pour avoir notre petite fille était semé d’embûches. J’aime sa sonorité douce, son originalité et son caractère. Il lui va si bien.
 
Paloma : Il était sur notre liste pour la première, je rêvais de le donner ! Colombe en espagnol, symbole de la paix et de l’envol. Et puis ses trois voyelles, la musicalité, la joie qui se dégage de ce prénom. On danse beaucoup plus depuis qu’elle est là.
 
Amandine, notre responsable éditorial
Adèle : C’est le prénom que mon compagnon a en tête depuis de nombreuses années. Et c’est aussi le deuxième prénom de ma grand-mère. Je trouve qu’il dégage autant de douceur que de caractère. Autant d’espièglerie que de sagesse. J’avais de mon côté un autre prénom en tête… Mais le jour J, j’ai eu très envie de laisser mon compagnon donner le plus beau des prénoms à ses yeux. 
 
Gaspard : On avait ce prénom en tête dès ma première grossesse. C’est un prénom vivant, fort, joyeux, malin. Un jour, dans mon quartier à Montmartre, un petit garçon s’est retourné à l’appel de ce prénom. Il était si solaire. Ça m’a suffit. 
 
Nathalie, notre co-fondatrice
Joseph : C’est le prénom du grand-père de mon mari dont nous étions très proches. Nous aimions aussi l’idée qu’il ait un surnom facile : Jo, Jojo… Ce choix s’est vite imposé comme une évidence : dès la grossesse, nous avons commencé à l’appeler Jojo !

Paulin : J’ai découvert ce prénom par hasard bien avant d’être enceinte, dans un musée, en voyant un tableau de Paulin Bertrand, un peintre de la fin du 19ème siècle. J’ai gardé cette idée dans un coin de ma tête, pour les prénoms de la semaine d’émoi émoi. Il m’est revenu quand nous avons commencé à chercher un prénom pour notre deuxième fils. Nous avons aimé sa douceur, son côté à la fois classique et rétro, et le fait qu’il soit peu répandu.

Victoria, notre consultante e-commerce et digital
Lorenzo, Lucas et Olivia : Tout ce que je peux dire est qu’il s’agit d’un vrai compromis entre le papa et la maman ! Notre choix portant plutôt sur des prénoms « classiques », ni trop courts ni trop tendance, qui n’étaient pas utilisés dans notre entourage et qui ne nous rappelaient pas de connaissances passées.

 

Par admin / Prénoms

0 commentaires

Laissez un commentaire