Les sports à leur faire tester cette année

Crampons, raquettes, chaussons, planche ? Il n’y a pas d’âge pour s’initier au sport, et surtout pas de genre à prouver pour choisir son activité. À quelques jours de la rentrée, notre sélection devrait vous donner quelques idées.

 

Pour les tout-petits

Les activités douces, adaptées à leurs capacités physiques en plein développement, sont idéales. Surtout si elles se partagent en famille.

La natation

Entre 4 et 6 mois, les bébés nageurs sont prêts à faire leur entrée dans le petit bain. Si l’apprentissage de la nage commence plus tard, vers l’âge de 6 ans, cette activité permet de les familiariser avec l’eau et de développer leur motricité en douceur. Les séances, toujours réalisées en présence d’un accompagnateur pour chaque enfant, sont aussi un moment de partage privilégié pour le bébé et ses parents.

Le yoga

Pour commencer, on partage simplement son tapis avec bébé. Ça lui donnera peut-être envie de nous imiter. Lorsqu’il sera plus grand, on pourra trouver un cours de yoga parent-enfant pour s’assouplir, se muscler et travailler son sens de l’équilibre ensemble. Et continuer à s’entraîner à la maison, en dédiant chaque jour un petit moment au yoga. Pour amener de la surprise dans sa pratique quotidienne, on peut s’aider d’un jeu de cartes pas comme les autres, et laisser l’enfant piocher au hasard les postures du jour.

 

À partir de 4 – 5 ans

Dès qu’ils maîtrisent la marche, le champ des possibles sportifs s’ouvre pour les enfants, qui sont maintenant prêts à jouer collectif.

La danse – À partir de 4 ans

Classique, modern-jazz, contemporain… qu’importe l’école tant que l’on se souvient que filles et garçons sont tous invités à entrer dans la danse. Aussi physique qu’expressive, la danse est (trop) souvent considérée comme une discipline féminine. Or pour les garçons aussi, elle peut être une source d’épanouissement et un outil puissant pour dépasser les stéréotypes de genre, comme en témoignent les jeunes danseurs de l’association Amalgam dans Un podcast à soi. Les plus jeunes pourront s’initier au mouvement avant de commencer l’apprentissage technique vers 5 ans.

L’escalade – À partir de 5 ans

La discipline vient d’être admise au programme des Jeux Olympiques, avec de premières épreuves prévues pour les Jeux Olympiques d’été de 2020 à Tokyo. Alors avant que les cours ne soient prix d’assaut, on réserve une place pour nos mini grimpeurs, surtout s’ils ont déjà révélé certains talents sur les meubles de la maison ou les arbres du parc. Pratiqué aussi bien en salle qu’en extérieur, il permet de se faire plaisir en apprenant à maîtriser ses peurs.

Le football – À partir de 5 ans

Le football est aux filles ce que la danse est aux garçons : un sport passionnant auquel on ne pense pas assez souvent. Si la Coupe du monde féminine a suscité des vocations dans la famille, direction le site de la Fédération Française de Football pour trouver le club le plus près de chez soi. Certains proposent même des cours mixtes pour les enfants. Ce qui n’a rien de surprenant : pour les garçons et pour les filles, sur le terrain, les règles du jeu sont identiques.

 

À partir de 6 – 7 ans

Tous les sports sont permis ! À cet âge, les enfants sont prêts à passer de l’initiation à l’apprentissage de la technique. Parce qu’il serait impossible de tout lister, on a sélectionné deux disciplines originales pour changer de tout ce qu’ils pourront tester à l’école.

Le surf – À partir de 6 ans

S’il est important de savoir nager avant de partir à l’assaut des vagues, le surf peut très vite devenir leur sport préféré. Ne serait-ce que parce qu’on le pratique à la mer, et que même lorsqu’on y vit à l’année, sa vue suffit à arrêter le temps. Face au succès croissant de la discipline, les cours pour enfants se multiplient dans les spots légendaires : la Nord à Hossegor, les Cavaliers à Anglet ou encore la Torche à Penmarc’h. La Fédération Française de Surf a plein d’autres adresses à recommander. On sait qui choisira la destination pour les prochaines vacances.

Le hockey sur glace – À partir de 7 ans

À la recherche d’un sport collectif original ? Les amateurs de glisse, déjà à l’aise sur leurs patins, aimeront sûrement le hockey sur glace. Ce sport très populaire au Canada leur permet d’apprendre à jouer en équipe, à tomber et à toujours se relever. Si l’on a la chance de vivre près d’une patinoire où des cours sont proposés, on n’hésite pas à leur faire tester. Il est souvent possible de louer le matériel nécessaire, une bonne option pour essayer.

 

Pendant leurs premières années de pratique, pas d’inquiétude si les enfants ont souvent envie de changement. On n’hésite pas à varier les sports pour les aider à trouver leur coup de cœur. Cela leur permettra aussi de développer des compétences physiques plus variées. Les grands champions prennent souvent leur temps avant de se spécialiser, comme Teddy Riner, pour ne citer que lui. Jusqu’à ses 13 ans, le champion du monde de judo a aussi pratiqué l’athlétisme, l’escalade, le football ou encore le tennis.

 

Photo : Billy Elliot

0 commentaires

Laissez un commentaire