Prénom : le dire ou pas ? Ils nous racontent.

 

Il y a ceux qui le disent avant même l’envie de faire un bébé, histoire de mettre une résa tout de suite, ceux qui gardent le prénom secret jusqu’au jour J et ceux qui partagent leur idée avec tout le monde avant qu’il vienne au monde…

 

Il était hors de question de l’appeler autrement.
« Petite, j’avais une camarade de classe géniale : Coline. Elle était belle, drôle, aventureuse et pleine de malices. Je l’ai perdue de vue assez rapidement mais j’ai gardé en mémoire sa personnalité, son aura. Quand j’ai appris que j’étais enceinte d’une fille, j’ai tout de suite dit à mon mari que ce serait non négociable : elle s’appellerait Coline. Ce prénom était tellement fort pour moi, que je me suis surprise à le dire à tout le monde dès le début de ma grossesse. Une évidence. Alors pourquoi ne pas tout de suite la nommer ? » Louisa

 

Je l’ai gardé secret, même 2 jours après sa naissance !
« On a mis un temps fou à se décider sur le prénom. Ça nous paraissait être une responsabilité folle. Je m’attardais même sur les traits de personnalité de chaque prénom cité dans les livres. Alors quand il est né, gros bug : mais comment va-t-on l’appeler ? On hésitait avec 3 prénoms. Mais pourquoi celui-ci plutôt qu’un autre ? J’avais besoin de faire connaissance avec notre enfant pour me décider. On a donc attendu 48h avant que Suzanne s’impose comme une évidence. Le personnel était soulagé de pouvoir nommer cette jolie petite fille. Et notre famille aussi ! » Flora

 

Je l’ai dévoilé le jour J. Et ça n’a pas été facile de tenir !
« Il était très clair pour moi de ne dévoiler le prénom de mon fils que le jour de la naissance. Déjà que tout le monde connaissait le sexe, je voulais garder une part de surprise et de secret. Et pour faire grimper le suspens, j’ai proposé à mes proches de noter dans une enveloppe cachetée, 5 prénoms. A l’ouverture des enveloppes le jour J, si le prénom figurait parmi leurs pronostics, le gagnant remporterait un petit cadeau. Tout le monde s’est pris au jeu, au point de tenter par tous les moyens de me faire cracher le morceau à coup de chantage et d’indices ! Finalement, c’est la compagne de mon beau-père qui est bien tombée. Une raison de plus de trinquer à notre Gaspard adoré.  » Amandine

 

Il fallait que je lui dise…
« Une de mes meilleures amies est tombée enceinte au même moment que moi. On avait quoi…1 semaine d’écart sur nos termes ! Dingue. Et bien sûr, nous attendions toutes les deux une petite fille. Encore plus dingue ! Mais au fil des mois, la crainte que Sophia appelle sa fille comme la mienne s’est peu à peu immiscée. Je rêvais du prénom Louise depuis très longtemps et comme c’est un prénom assez courant, je trépignais à l’idée de lui partager mon petit secret. Ce que j’ai fini par faire ! Au 7ème mois, je lui ai dit l’air de rien, et vu sa réaction impassible, « Louise » ne faisait pas partie de son top 3. Ouf. Aujourd’hui Louise et Anouck sont inséparables et je trouve la combinaison de ces deux prénoms sublime, non ? » Marine

 

Source : @dinkyninky

 

 

1 commentaire

  1. Daniela
    , 11h43

    Beautiful

Laissez un commentaire