Stop au pan pan !

Stop au pan pan !

Si vous avez écouté les infos aujourd’hui, émoinautes, vous savez qu’au registre Justice c’est un père de famille qui tient la une.

Ce papa a été condamné par le tribunal de Limoges à payer une amende de 500 euros pour avoir donné une fessée à son fils de neuf ans.

Un pan pan, une déculottée, une correction, bref une fessée, aujourd’hui coûte plus cher qu’un excès de vitesse. Attention messieurs.

J’ai bien dit messieurs, car une pédiatre très sérieuse (Edwige Antier) affirme que les hommes donnent plus généreusement la fessée que les femmes.

C’est un sujet épineux. Vraiment tabou. J’avais envie d’en parler avec vous, mais pour être honnête, je ne savais pas comment.

Je pense que la majorité d’entre nous a reçu des fessées dans son enfance. Personnellement oui. Pas mal. Je m’en rappelle. (Mon postérieur aussi !) Pour autant Je ne pense pas être déséquilibrée. Violente non plus. Mais j’arrêterai là toute évocation à mon histoire personnelle.

Pourquoi ?

Parce que ça me gêne.

Et c’est LE nœud du problème. Chaque site d’info que j’ai consulté sur ce sujet, a posé la question à ses auditeurs sous forme de débat : Pour ou contre la fessée ?
Et je remarque que systématiquement, TOUS les partisans de la bastonnade, (qui sont par ailleurs majoritaires) font entendre leur voix à travers des pseudos.
Dites-moi, crier le visage masqué ce n’est pas un peu hypocrite ?

Alors je vous pose la question :

Si tout le monde est Contre la fessée, pourquoi légiférer et pourquoi un tel tollé autour de cette affaire ? Si la majorité est Pour, à quoi bon légiférer (CQFD) ?

Ce débat sur la fessée me fait penser à un serpent qui se mord la queue.

La seule chose dont je suis sûre c’est qu’une loi sur un sujet comme celui là ne sert à rien. Faire une campagne d’info, éduquer, en parler serait plus utile.

Mais, émoinautes, si certaines d’entre vous sont des partisanes de l’ancestrale fessée, auraient-elles le courage de témoigner à visage découvert ?

9 commentaires

  1. lily
    , 12h58

    Je fais partie de celles contre la fesser car j'en ai pas eu petite donc je ne vois pas sauf cas exceptionnel pourquoi j'en mettrais à mon enfant. On n'apprend rien via la violence! Et si je ne violente pas mes enfants c'est aussi car m'a mère c'est fait battre durant 10 ans par un homme violent, alors je fuis cette chose attroce qui est les coups, le conflit etc.... Je ne cede pas, mes enfants sont respectueux et pourtant n'ont pas eu de fesser. Et ne me dites pas que mes enfants sont cool c'est pour sa, un enfant ne né pas cool ou méchant, il nait avec un mixte des caractères de ses parents, il copie se qu'ils disent ou font...

  2. mamengagee
    , 14h03

    En France on préfère réprimer plutot que de prévenir. Alors que je suis d'accord avec toi : de la prévention et de la sensibilisation valent mieux qu'une interdiction et de la repression.

  3. Mathilde
    , 17h06

    @ Lily vous parlez d'exemple, et je crois que montrer le bon exemple est fondamental dans l'éducation d'un enfant... @ Mamengagee ce pourrait être une idée de l'enseigner dès la maternité !

  4. Sandrine
    , 19h21

    Étant Petite j'ai du prendre 2 ou 3 fessées et j'en suis pas traumatisée pour autant!!! Je suis quelqu'un d'équilibrée qui sait ce qu'elle veut et ou sont les limites des choses et je trouve ça super! c'est sur que c'est pas le genre de choses ou il faut abuser mais une petite fessée parce que l'enfant a fait vraiment une énorme erreur! traverser la rue alors qu'on lui a dit d'attendre et que l'enfant est passé et qu'on l'a rattrapé parce qu'il aurait pu mourir, je trouve que c'est une bonne chose de donner une fessée ou claque! le gamin s'en souviendra toute sa vie et ne fera plus jamais l'erreur! Alors pour moi si on n'est non partisante de la fessée c'est que l'on a forcément une super punition aussi efficace! Je vous écoute! Vous allez me dire la communication est importante il faut expliquer au gamin! enfin restez réaliste l'exemple du dessus le gamin traverse la rue vous lui avez dit combien de fois de pas traverser!!!! Comme je vous dis j'en ai pris 2- 3 dans ma vie! je me porte à merveille!!! Dans le monde ou l'on vit le gros problème c'est que tout est dans l'exces!! Soit c'est abusé soit c'est rien faire!! Et regardez les générations d'ado qu'on a aujourd'hui qui s'entretuent pour une bête histoire, ou se suicide! On ne fixe plus de limite! Avant les professeurs étaient respectés, j'ai pas connu le temps des coups de règles j'ai 29 ans personnellement mais je rentrais chez moi et si j'avais une punition elle était doublée, c'est NORMAL!!! Ca montre que l'on soutient l'enseignement!! Aujourd'hui on a un nom respect de l'enseignement : portable en cours, on répond au professeur, et parfois des cas extremes on maltraite ses prof dégradations autre!! Je regarde plus le journal, le monde d'auj me dégoute il n'y a plus de limite! Et là auj on pénalise un papa parce que son fils ne l'a pas respecté!!! Allez on a tous cette idée en tête => Son ex voulait juste la garde exclusive, a manipulé le gamin qui au final verra p-e plus son père et en souffrira toute sa vie...

  5. Mathilde
    , 20h21

    Merci pour votre commentaire Sandrine ! Enfin un avis positif et à visage découvert ;) Votre témoignage montre à quel point les sentiments divergent sur cette question ... Merci encore !

  6. Vero
    , 16h13

    Maman de 5 enfants je peux vous dire que parfois la fessée est innevitable, sans taper tres fort, elle marque plus qu'un grand et beau discours, mes enfants ont entre 18 ans et 18 mois, ils n'ont pas reçus beaucoup de fessées et ne sont absolument pas perturbés, il y a 16 ans un psy m'a donné un affiche sur la fessée, et les bienfaits psychologiques de celle ci, sans exageration bien sur. Je ne regrette pas ni ne culpabilise sur les fessées que j'ai mises, j'ai moi même reçu qques fessées quand j'etais petite qui etaient tt a fait justifiée, et je remercie mes parents de m'avoir élevée comme ça.....donc POUR..... Il faut arreter de nouss prendre la tete avec ça Effectivement il y a des enfants qui comprennent tres vite les limites et d'autre qui ont besoin de tester un peu plus loin, chaque enfant est différent, a chacun de juger.... Comment peut on se permettre de verbaliser cette fameuse fessé! Ça m'enerve

  7. vero
    , 20h25

    je suis contre la fessée. a l'heure actuelle, la tres grande majorité des francais n'est pas contre la fessée. de mémoire, 85% disent en avoir déjà donné. il y a 34 ans, la suéde a voté une loi pour interdire la fessée et châtiments corporels, alors que la population était dans l’état d'esprit de la france actuelle. en une génération, la mentalité des suédois a complétement changé sur le sujet. mais ca n'a pas été juste un vote de loi. il y a eu tout un travail de prévention, de sensibilisation sur comment faire autrement ...

  8. Valentine
    , 23h10

    Véro, moi aussi je suis contre. l'argument Suède fait mouche. Ils ont réduit la mortalité infantile liée aux coups des parents pour en arriver à un taux proche de 0%. En France encore 3 enfants meurent chaque jour des violences de leurs parents. Le problème avec les châtiments corporels c'est que la limite n'est pas la même chez les uns et les autres. Une petite claque chez les uns et une grande torgnole chez les autres. Limites? Et puis parce qu'on dit chaque jour à nos enfants qu'il ne faut pas taper: comment justifier que nous les tapions? Enfin gardez en mémoire que 50% des enfants de moins de 2 ans ont déjà reçu un coup. Que peuvent ils en tirer comme leçon?

  9. Orietta
    , 14h01

    Chacune apporte son expérience très personnelle sur le sujet. En attendant, 2 enfants meurent chaque jour en France sous les coups de leurs parents. Ça c'est la réalité, dure, cruelle et qui dérange. Ne regardons pas de notre petite lucarne, ouvrons les yeux à plus grande échelle. Il faut changer les choses. C'est VITAL.

Laissez un commentaire