16 conseils pour allaiter plus sereinement.

Chez émoi émoi, on plonge chacune de nos pièces dans la vraie vie. En imaginant notre premier sweat d’allaitement, on s’est donné un brief : créer un vêtement beau, facile, doux et 100% adapté à vous. Dans cet article, Nathalie (co-fondatrice de la marque) nous livre toutes ces petites choses qui l’ont aidée à mener son projet d’allaitement comme elle le souhaitait. Parce qu’on sait que partager est la clé. 

  1. Un livre : le quatrième trimestre au naturel


2. Un coussin d’allaitement pour être super à l’aise. 

3. Pour les débuts douloureux : des coquillages d’allaitement (oui oui des vrais coquillages !) à glisser dans son soutien-gorge pour guérir des petits bobos

4. Un sweat d’allaitement. Chez émoi émoi, nos sweats d’allaitement coulent de source et sont fabriqués à partir d’amour entier. Zippés, chauds et beaux. Dans la rue, dans le train, au café, au resto, au musée, au boulot, au parc, au ciné, debout, assise, allongée, l’allaitement doit être un temps et un espace à vous. Aussi simple et kiffant que possible. 

5. Et des bouts de sein si votre enfant n’accroche pas bien au sein. 

6. Les soutien-gorges d’allaitement de la super marque suédoise Boob design, portés jour et nuit depuis le début.


Photo : @stinebrink

7. Les langes émoi émoi : j’en ai toujours un avec moi, pour cacher un sein, essuyer une goutte de lait, avec mon bébé ou avec mon tire-lait !

8. Deux tire-lait : un électrique loué (remboursé à 100% par la sécurité sociale) pour plus de rapidité à la maison. Et un petit manuel Avent quand je pars en déplacement ou en vacances

9. Faire de la place dans le congélateur !

10. Les posts Instagram de comptes engagés pour l’allaitement comme Boobz  pour se sentir moins seule !


Des conseils

11. S’entourer : sa sage-femme, une consultante en lactation IBLC et des copines qui sont passées par là.

12. Un doute, une question technique ? Regarder sur le site de la Leche League.

13. Tirer son lait en écoutant un podcast ou en regardant une série, ça passe mieux !

14. Dormir dès qu’on peut : micro-sieste, méga-sieste, se recoucher le matin en congé mat, se coucher à 21h…. N’importe quand, mais c’est la clé pour tenir.

15. Le peau à peau #aaaah

16. Assumer qu’on va forcément en faire (un peu) moins pendant quelques mois…#deal

Vous reprenez le travail tout en allaitant ? Nathalie vous partage son expérience dans cet article Ô combien précieux. 

Photo : @lafamilledesloups

Publié le Ecrit par Amandine