Dis Papa, je fais comment pour avoir une fille ?

sannehop

@Sannehop

Je vous avais confié, ici sur le Mag, émoinautes, il y a déjà quelques articles de cela, que si un jour je me lançais dans l’aventure du troisième enfant, j’aimerais autant que possible, que ce soit une fille. Je l’avoue humblement, déjà maman de deux turbulents, je rêve, aujourd’hui de calme, de robe à fleurs, et d’autres futiles mignonneries.

Face à mes allégations, Il y a les mères de filles qui disent que le sexe n’influence pas le caractère. Elles racontent que les filles aussi peuvent être énergiques et difficiles. Et puis il y a mes semblables, les mères de garçons. Celles qui compatissent, qui comprennent et qui rêvent d’avoir une fille !

N’en déplaise à Florence Foresti et sa comique vision de la « supériorité de la génitrice de mâles «  avoir des garçons, c’est du sport. L’humoriste renchérit dans son spectacle, Madame Foresti : « Elle, (la mère de garçons) le sait, elle détient un secret. (…) Celle qui en a eu trois ou quatre est une pondeuse d’élite. (…) Quatre petits gars, tu sais c’est musclé. (…) Quand tu mets au monde des garçons tu as une récompense ! »

Et bien pour celles qui se passeraient bien de la récompense une troisième fois, il y a le régime Papa ! Le fameux docteur, au nom qui ne s’invente pas, a beaucoup étudié les X et les Y, et ce choix complexe que doit faire l’ovule entre le garçon ou la fille.

Papa en a conclut qu’un régime alimentaire bien précis et suivi de manière drastique par une femme, cela au moins trois mois avant la conception, influençait le sexe du bébé.
C’est une méthode scientifique qui repose sur une expérimentation de plus de 5000 grossesses à la Maternité de Port-Royal à Paris. Selon le gynécologue le taux de réussite de ce régime alimentaire est de 80 %.
Mais ce dernier est très contraignant. Il ne souffre pas de faux pas et doit par ailleurs être supervisé par un médecin.
Dans son livre, devenu un véritable best seller « Choisissez le sexe de votre enfant » Papa dresse une liste exhaustive d’aliments autorisés ou interdits.
Je précise que tout produit non mentionné est considéré comme interdit et qu’il est recommandé d’écrire chaque jour sur un carnet tous les produits consommés dans la journée.

Honnêtement émoinautes, lorsque j’ai découvert la liste, (que je vous glisse à la fin de l’article) un léger frisson d’angoisse m’a parcouru.
Chaque jour engloutir presque un litre de lait.
N’avaler que du poisson au court bouillon.
Et vivre sans sel ! Non mais sans sel la vie n’a pas de goût !

Chaque jour se passer de ce que le monde a fait de meilleur : café, charcuterie, chocolat sans parler du vin, des olives et des cornichons.
Trois mois, soit 91,25 jours.
C’est bien long.
Trop long.
Cette liste est une litanie déprimante. Et puis rien ne garantit qu’au bout de ces trois interminables mois de supplice alimentaire le test de grossesse soit positif ! Avant même d’avoir commencé je déclare n’avoir ni le courage ni la volonté de suivre la démarche Papa !

Tout compte fait, je crois que je préfère, un verre de Bordeaux à la main, m’en remettre au destin !

Pour les plus téméraires voici le régime à mettre en pratique pour avoir une fille :

Aliments autorisés :

– Boissons : Lait (entier, demi écrémé, écrémé) : 3/4 de litre au moins obligatoires chaque jour.
– Eaux minérales calciques : Evian, Hépar, Vittel, Perrier, Contrexéville.
– Viandes : 130 grammes par jour maximum : Bœuf, veau, volaille, abats, agneau, mouton, porc.
– Poissons : 130 grammes par jour maximum : Poissons frais ou surgelés cuits exclusivement au court-bouillon sans sel (Court-bouillon du commerce en sachet est interdit) et cuisinés ensuite sans sel.
– Oeufs : Autorisés sous réserve de ne pas introduire d’aliments interdits (par exemple : omelette au fromage).
– Laitages : Lait entier, demi- écrémé, écrémé (3/4 de litre au moins obligatoire par jour).
– Beurre sans sel.
– Crème fraîche, yaourts, petits-suisses, fromage blanc, entremets au lait (obligatoire au moins 2 fois par jour en plus des 3/4 de litre de lait.
– Pain-pâtisseries : Pain sans sel, biscottes sans sel, pâtisseries faites à la maison sans sel et sans levure, glaces faites à la maison.
– Céréales : Riz, pâtes, semoule, tapioca, farine, maïzena.
– Légumes : Pommes de terre : 150 grammes maximum à chaque fois et pas plus de trois fois par semaine.
– Légumes frais ou surgelés : carottes, haricots verts, navets, oignons, poireaux, petits pois, concombres, radis, poivrons, cresson, céleri-rave, céleri-branche, salsifis, tomate cuite, aubergine, asperges fraîches, salade verte sauf mâche, artichaut (une fois tous les 15 jours seulement).
– Fruits secs : Non salés (noix, noisettes ,amandes, cacahuètes).
– Fruits frais : Fruits frais, surgelés ou au sirop (pommes, poires, clémentines, fraises, framboises). Les ananas, prunes et pêches sont autorisés uniquement en conserve et au sirop sans leur jus.
– Sucreries : Confitures (pas plus d’une fois par jour).
– Gelées de fruits (pas plus d’une fois par jour). Sucre, miel.
– Divers : Toutes les huiles végétales, poivre, épices, moutarde sans sel (Bornibus uniquement). Feuilles de gélatine.
– Sauces faites à la maison sans sel.

Aliments défendus :

– Sel : ne pas saler les aliments, tout cuire sans sel, ne pas utiliser de sel de remplacement.
– Boissons : Café, Nescafé, Thé, Chocolat, Eaux minérales autres que celles autorisées, Jus de fruits frais ou en boîtes, Boissons gazeuses : Coca- Cola, Schweppes, etc… Vin, bière, apéritifs, cidre, liqueurs.
– Viandes : Toutes les charcuteries y compris le jambon.
– Viandes salées, fumées, séchées.
– Quenelles de viande.
– Viandes prêtes à cuire : rôti en gelée , rôti de dindonneau.
– Poissons : Poissons panés surgelés.
– Poissons fumés, séchés, salés, (exemple : harengs, sprats, morue, haddock, anchois).
– Poissons en marinade.
– Poissons en conserve (exemple : sardines, thon, saumon, foie de morue).
– Crustacés et coquillages.
– Oeufs de poisson.
– Quenelles de poisson.
– Beurre d’anchois, de crevette.
– Escargots.
– Fromages : Tous les fromages sont interdits.
– Pain-pâtisseries : Pain ordinaire, pain fantaisie (pain au lait, pain au chocolat, pain aux raisins, pain complet, pain de seigle.
– Biscottes ordinaires, croissants, brioches, pâtisseries et biscuits du commerce.
– Glaces du commerce.
– Quiches, pizzas, etc..
– Biscuits apéritifs.
– Céréales : Maïs, pop-corn.
– Légumes : Chips du commerce, persil, épinards, tous les choux (y compris chou-fleur et choucroute),champignons, courgettes, endives, avocats, fenouil, tomate crue, soja.
– Légumes secs : pois cassés, fèves, pois chiche, haricots secs, lentilles.
– Fruits secs : Abricots secs, dattes, figues, raisins secs, châtaignes et marrons (y compris marrons glacés), pruneaux, noix de coco.
– Fruits frais : Ananas, prunes, pêches, abricots, cerises, bananes, oranges, melons, citron, pamplemousses, groseilles.
– Jus de fruits frais ou en boîte et boissons aux fruits.
– Sorbets.
– Sucreries : Chocolat (noir ou au lait).
– Bonbons et pastilles.
– Réglisse.
– Divers : SEL (sel de table, sel de cuisson, sel de céleri, d’ail, d’oignons, sels de remplacement).
– Levure chimique, bicarbonate de soude.
– Olives, cornichons, marinades, saumures.
– Potages du commerce en sachet ou en boîte y compris : Kub, Viandox, etc…
– Mayonnaises en pot, sauces en pot ou en sachet, vinaigrettes du commerce.
– Gelée en sachet.
– Sauces tomates, concentrés et toutes les sauces en boîtes, tube ou sachet du commerce (y compris Ketchup).
– Toutes les conserves : de légumes, de viande, de poissons, de plats cuisinés, sauf fruits au sirop sans leur jus.
– Plats cuisinés tout prêts en conserve, frais ou surgelés.
– Beurre demi-sel ou salé.
– Margarines.
– Certains médicaments (en particulier les médicaments effervescents).

Choisissez le sexe de votre enfant.
Du docteur Papa avec Florence Labro
JC Lattès.

3 commentaires

  1. Sego
    , 09h40

    Rolala, tout pareil pour moi ! Le rêve d'avoir une fille après les deux mecs. Je file sur internet potasser ce régime et la grosse douche froide... tout ce que j'aime est interdit, tout ce que j'aime pas est obligatoire... Laissons faire la nature, après tout, elle est si bien fait ! Et puis là, les dés sont jettés... rdv en juin !

  2. Eug
    , 22h07

    Et oui super idée ce régime. Mais ça ne marche pas toujours , 5 mois de régime sans écarts , 5 kilos perdus et des jumeaux garçons à la clé....... La nature reprend ses droits quoi qu'il en soit !!!!!

  3. Célia
    , 13h26

    Hello! Je suis face au même dilemme : suivre ce régime contraignant ou non ? Le pire pour moi c'est le café, le sel, le fromage et le chocolat. Honnêtement je devrais commencer dans les prochaines semaines et ça me déprime d'avance ? alors je pense le suivre en mode allégé juste histoire d'augmenter un peu plus mes chances d'avoir une fille. Je me doute que les 80% de chances risquent de ne pas être atteints du tout mais c'est si dur de s'y astreindre ! Sans compter les justifications à donner partout où on mange à l'extérieur ? si c'était pas pour un premier enfant, je le ferais les yeux fermés, mais dans mon cas je me dis que je peux voir venir ?

Laissez un commentaire