Miroir mon beau miroir

Emoinautes, vous connaissez Narcisse, la belle mère de Blanche Neige et Alice au Pays des Merveilles ?

Ces trois personnages ont un point en commun : une relation fascinante voire destructrice avec leur miroir.

Face à notre propre reflet nous ressentons toutes des sentiments différents : de la fierté, de l’intransigeance, de la résignation ou même du dégout parfois.

Son miroir, on l’aime et on le déteste. Mais on ne peut pas s’en passer. Toutes victime du diktat de l’apparence.

Laquelle d’entre nous n’a jamais perdu des heures devant sa glace ?

Forte de ce constat, et lassée du pouvoir immense du miroir sur son humeur quotidienne, une blogueuse américaine, Kjerstin Gruys, a tenté une expérience étonnante : se passer totalement de miroir durant une année entière. Et pas n’importe qu’elle année, celle de son mariage.

Elle a appelé cette expérience le « Mirror Fasting » ou le jeûne du miroir. Son but étant de se recentrer sur l’essentiel. Son MOI intérieur. Elle espérait avoir plus confiance en elle. Elle voulait lutter contre des complexes qui n’avaient pas lieu d’être.

Kjerstin Gruys raconte sur son blog que ça a marché. Mieux qu’une thérapie.

Le concept a par ailleurs fait des émules. Les filles se servent du Mirror Fasting comme cure de détox.

Alors comme d’autres avant moi, j’ai voulu tester cette désintox de l’image.

Mais il y a un MAIS.

Je suis enceinte.

Et quand on est enceinte je suis convaincue qu’un miroir est indispensable.

Le corps tout entier subit un tel changement : la peau, les cheveux, le tour de poitrine, de taille … On enfile des vêtements au style nouveau, on aime des couleurs improbables, on se maquille différemment.

Bref tout change.

Et je pense qu’il est bon de laisser s’épanouir cette métamorphose sous l’œil bienveillant (ou pas) d’un miroir. Pas par narcissisme. Par nécessité de contrôler les bouleversements, de contenir les débordements.

Je ne suis pas une grande fan de mon reflet. Je check rapidement. Je contrôle brièvement. Bon il faut quand même avouer que depuis 2 mois je ne regarde que devant et jamais derrière ! Je me retournerai après l’accouchement !

Et vous émoinautes, votre miroir, vous l’aimez ? Le détestez ? Vous pouvez vous en séparer ? Vous êtes tentée par le « Mirror Fasting » ?

Dites-nous tout !

0 commentaires

Laissez un commentaire