Un virus nommé rétro

Bon ça y est je me lance, c’est le courrier de ce matin qui m’a décidée..

Je reçois un faire part, m’annonçant la naissance du fils d’un cousin.

Je le glisse sur ma glace, dans l’entrée, entre Félicie et Gabriel. Pas loin il y a encore celui de Gustave et d’Augustine.

Ce petit Henri vient d’agrandir la nouvelle famille des it prénoms. Qu’est ce qu’un It Prénom ?

C’est un prénom désuet, oublié. Pour être sûre d’être dans le thème, on s’inspire de Marcel, et on part  à la Recherche du prénom perdu.

Cette vague des prénoms rétros, J’ai d’abord pensé que c’était du parisianisme. Chez mes copines de province on restait visiblement bloqué sur du classique genre Antoine, Christophe, Pierre.

Mais c’était sans compter sur les mois de mars et avril ou l’arrivée de Zélie et Honoré. Le virus s’est donc propagé au pays entier !

Je m’imagine les futures rentrées scolaires très littéraires, entre les Flaubert, les Proust, les Pagnol et  les Sand, les rentrées historiques avec les Clotaire et Clovis, artistiques avec les Delacroix, Degas et autres Renoir…

Enfin je me demandais pourquoi certains restaient volontairement oubliés… à quand le retour des Robert, Mauricette, Germaine et Raymond ?

Des amatrices ?

1 commentaire

  1. Estelle
    , 17h18

    La mode n'est qu'un éternel recommencement... Que ce soient les fringues, la déco ou les prénoms, le vintage fait fureur ! En ce qui concerne les prénoms, on observe un cycle d'un siècle environ entre le moment où un prénom connait de nouveau le succès ! Pas étonnant donc si les Félicie, Gabriel, Gustave et autres Augustine font leur retour aujourd'hui... Pour les parents "contaminés" par le virus rétro, faites un tour sur www.jolisprenoms.fr. Y sont référencés des centaines de prénoms anciens !!

Laissez un commentaire